Comment choisir une remorque adaptée à ses besoins ?

La gamme d’appareils disponibles pour le remorquage comprend suffisamment de modèles pour que vous soyez assuré de trouver exactement le type de dispositif adapté aux charges que vous prévoyez transporter.

À quoi sert une remorque ?

Cet accessoire généralement non motorisé – disponible dans différentes tailles – s’attache derrière un véhicule (auto, tracteur, camion…) pour lui permettre de transporter des charges de poids variés. En fonction des éléments que l’on désire transporter, on peut choisir sa remorque parmi plusieurs types de modèles. La plupart sont équipés de ridelles qui constituent la caisse mais on peut aussi leur en ajouter pour donner plus de hauteur aux parois. Si l’on souhaite acquérir une remorque pour le transport du matériel de bricolage, pour voyager, pour déménager ou pour les travaux dans les chantiers, il est important de choisir le dispositif qui convient le mieux. Vous en trouverez de différentes dimensions et supports de charges, offertes dans un large choix de modèles pour convenir à tout budget.

Faire une sélection selon le type d’activité

Si vous songez à acheter ou louer une remorque, orientez votre choix en fonction de l’activité prévue, du type de charges et du poids que vous voulez transporter.

Pour les chantiers

Pour faciliter le transport de marchandises lourdes et de déchets sur un chantier, il est recommandé d’acheter ou de louer un modèle à double essieu et comportant un panneau rabattable. Il offre plus de stabilité en mode traction et supporte un poids de 500 kg. Avec son volume de caisse de 900 litres, il permet d’y placer beaucoup de matériel.

Pour transporter la moto, le quad, ou le jet-ski

Pour le transport d’engins tels qu’une moto, un vélo électrique ou un jet-ski, optez pour une remorque adaptée (porte-moto, porte-quad…). Elle est généralement équipée de sangles d’arrimage sur la partie solide du cadre.

Pour un déménagement

Lors d’un déménagement, pour éviter de nombreux déplacements avec la voiture, mieux vaut recourir à la location ou à l’achat d’un dispositif de transport à simple ou à double essieu. Il est fourni avec un kit de rehausses en acier, des rampes de montée, une flèche en V et une roue de jockey.

Pour les voyages

Idéale pour les vacances afin de disposer d’espace supplémentaire pour tous les bagages qui n’entrent pas dans la voiture, la remorque à un essieu (qui supporte une charge de 500 kg)convient parfaitement à cet usage. Sur certains modèles, l’essieu peut supporter une charge de 750 kg. Ce type de dispositif de remorquage est généralement constitué d’une caisse avec panneaux fixes et d’un panneau rabattable. Certains modèles sont équipés d’une bâche, d’une flèche rabattable et d’une roue de jockey.

Quels critères prendre en compte avant d’acheter ?

Il est avisé de s’informer au préalable sur ces quatre aspects : 

  • les dimensions du dispositif
  • la limite de poids qu’il peut supporter
  • avec un simple essieu ou un double essieu ?
  • un modèle freiné ou sans freins ?

Optez pour un modèle de petite dimension si vous devez transporter des objets ou bagages peu lourds et peu encombrants. La dimension des roues compte également. Idéalement, des roues de la même dimension que celles du véhicule apportent plus de stabilité et vous font économiser de l’énergie. Au niveau de la charge, retenez que ce qu’on appelle « le poids à vide (PV) », qui indique le poids sans chargement ; la « charge utile (CU) » correspond au poids maximal que l’on peut transporter ; le « poids total autorisé en charge (PTAC) » comprend le poids total (remorque et chargement). Celui-ci est généralement indiqué sur la plaque d’identification, tout comme le PV et la CU. Quant au « poids total roulant autorisé (PTRA) », il s’agit du poids maximal permis tel que précisé sur la carte grise du véhicule tracteur ; il ne doit pas excéder le PTAC.

Le choix du type d’essieu constitue un dernier critère à prendre en compte. Plusieurs modèles ne possèdent qu’un seul essieu (deux roues), alors que d’autres sont équipés d’un double essieu (4 roues). Pour vous aider à sélectionner le modèle qui s’adapte à vos besoins, il faut savoir que

  • l’essieu simple est plus économique, plus facile à utiliser en marche arrière et plus léger.
  • l’essieu double est plus cher mais plus stable en mode traction. Il permet une meilleure répartition des charges et une très bonne tenue de route. Il convient aux charges lourdes et peut disposer d’une caisse plus grande.

On trouve dans le marché des modèles freinés et des non-freinés (sans dispositif de freins, ils suivent simplement le mouvement du véhicule tracteur). Les modèles avec freins offrent une sécurité supérieure, surtout en cas d’accident ; des crochets d’attelage et des chaînettes doivent toutefois leur être ajoutés (une mesure obligatoire). Si vous prévoyez dépasser une charge de 750 kg, le dispositif avec freinage est exigé par les règlements.

L’utilité des accessoires et des équipements

Il est toujours utile de se procurer certains accessoires pour compléter un dispositif de transport. Par exemple, une bâche plate pour protéger le chargement des intempéries, une roue de secours, un système d’attelage et un porte-échelle (pour caler le matériel). Les rehausses (pleines ou pour ridelles) pour élever la hauteur des parois sont très pratiques. L’achat d’un capot assure une meilleure protection contre les risques de vol. La roue jockey est utile pour stabiliser la remorque quand elle n’est pas retenue au véhicule. Une bâche dôme s’avère idéale pour garder votre dispositif de remorquage bien à l’abri. Pour plus de prévoyance, une roue de secours et son support peuvent s’ajouter à votre équipement. Pour trouver tout ce matériel, assurez-vous de vous adresser à une entreprise reconnue pour la variété et la qualité de son équipement et accessoires de transport. Vous y recevrez des conseils de son personnel qualifié pour répondre adéquatement à vos questions. N’hésitez pas à lui faire part de votre projet pour vous assurer d’acheter ou de louer le dispositif de transport qui convient à vos besoins.

Comment bien choisir ses outils pour bricoler ?
Comment bien raboter le bois ?